Hechingen, l'orphéique

Thomas Täglichsbeck – Chef d'orchestre de la chapelle princière

Sous le règne du couple princier Frédéric-Guillaume Constantin et de sa femme Eugénie, Hechingen a vécu la première moitié du 19ème siècle un énorme avancée culturelle. Le prince a favorisé les arts musicaux et la Villa Eugenia est devenue le centre de Hechingen, l'Orphéique – d'après Orphée, le chanteur mythique de Grèce.

Le couple princier composait lui-même et Eugénie chantait dans la chorale lors de représentations.

La chapelle de Hechinger sous la direction du maître de chapelle Thomas Täglichsbeck jouissait d'une haute réputation bien au-delà des frontières de la principauté. Des musiciens et compositeurs célèbres, tels que Franz Liszt et Hector Berlioz, furent invités à Hechingen.

Mais aussi les membres de la famille d'Eugénie amenaient d'illustres invités de la haute noblesse européenne.

Après la mort d'Eugénieen 1847 et dérouté par la Révolution de 1848, le prince Constantin quitta Hechingen et revient dans le domaine de sa mère décédée en Silésie. Il emmena avec lui l'ensemble de la chapelle. La période de „Hechingen, l'orphéique“ se termina ainsi.